TSMC serait pressenti pour rester le fournisseur principal d’Apple en ce qui concerne la puce A13 des iPhone de 2019.

C’est du moins ce que pensent des analystes de l’industrie. D’après eux, la société américaine n’aurait en effet pas l’intention de changer de fournisseur pour sa prochaine puce.

TSMC et Apple travaillent toujours main dans la main

TSMC devrait ainsi récupérer la majeure partie de la production de la puce en question, à savoir l’A13.

En soi, cette nouvelle n’a rien de surprenant. Apple et TSMC travaillent main dans la main depuis plusieurs années maintenant. Le fondeur est en effet devenu le fournisseur exclusif de puces de série A en 2016 et Apple a renouvelé son contrat l’année suivante et cette année.

Il faut d’ailleurs rappeler que les prochains iPhone seront livrés avec une puce A12 provenant des usines de TSMC. Du moins certains d’entre eux. L’iPhone LCD devrait en effet se contenter d’une puce A10 selon certaines sources bien informées. Ce n’est pas le plus intéressant cependant, puisque l’A12 devrait être gravée en 7 nm. Elle serait d’ailleurs la première à abattre cette carte avec le Kirin 980 de HiSilicon.

Apple devrait présenter pas moins de trois nouveaux iPhone en septembre. On ignore en revanche tout de l’offre de l’année prochaine.

Mots-clés : AppleiPhoneTSMC
David Eisenberg

David Eisenberg

Rédacteur passionné
Passionné par les nouvelles technologies, David a longtemps travaillé comme formateur avant de se lancer comme pigiste freelance. Il travaille aussi sur la Fredzone.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.