Le Super Bike a été présenté durant le Mobile World Congress 2016 et il risque d’intéresser pas mal de monde. Ce vélo connecté pousse effectivement le concept très loin.

Esthétiquement parlant, ses lignes résolument futuristes attirent immédiatement le regard. Peu de cycles ont droit à un tel niveau de finitions. Le cadre fait d’ailleurs la part belle à l’aluminium, mais également à la fibre de carbone.

Un vélo futuriste alliant aluminium et fibre de carbone

Ces matériaux sont assez courants dans le milieu du cyclisme mais ils sont habituellement réservés aux vélos de compétition.

C’est un choix intéressant et qui prouve finalement que le Super Bike ne s’adresse pas uniquement aux Geeks et à toutes les personnes passionnées par les objets intelligents et connectés. Il vise aussi les cyclistes les plus exigeants, voire certains professionnels.

Sur le cadre, nous allons aussi trouver trois boutons pour activer ou désactiver l’éclairage, l’alimentation et la caméra. Cette dernière est cependant livrée en option et il faudra la commander à part.

Les phares, quant à eux, s’accompagnent aussi d’un système de faisceaux laser pour augmenter la visibilité du cycliste la nuit.

Intéressant, mais le vélo ne s’arrête pas là car il est aussi équipé d’un écran.

Il est directement intégré au guidon de l’appareil et sa fiche technique se rapproche de celle d’un smartphone. Son écran de 4 pouces fait ainsi la part belle au tactile et il s’accompagne d’une puce composée de quatre coeurs cadencés à 1,3 GHz avec pas moins de 4 Go de mémoire vive.

Super Bike : image 2
Le Super Bike intègre un écran.

Un produit intelligent et connecté

Il est livré avec une solution logicielle propriétaire basée sur Android, Bike OS. L’appareil nous permettra de connaître notre position et de connaître notre activité, bien sûr, mais il ne s’arrêta pas là puisqu’il pourra aussi faire office de lecteur musical.

Ah, et il pourra aussi passer des appels et envoyer des messages grâce à une connexion 4G.

Le lecteur embarque aussi un lecteur d’empreintes digitales capable de bloquer l’écran et les roues du vélo. Le système se désactivera évidemment lorsque l’appareil sera déchargé.

Sachez d’ailleurs qu’il sera possible de charger sa batterie en utilisant un chargeur ou en pédalant.

Le Super Bike est un beau produit, mais il est aussi proposé à un tarif assez élevé car il faudra débourser 800 $ pour en profiter. Il est seulement disponible en Chine pour le moment mais il ne devrait pas tarder à faire son entrée sur le territoire américain.

Mots-clés : Super Bike
Frédéric Pereira

Frédéric Pereira

Éditeur en chef
Blogueur depuis 2007 sur la Fredzone, Fred est avant tout un passionné de numérique qui adore partager ses découvertes avec les autres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.