Roll’in, une entreprise française, a récemment fait parler d’elle en dévoilant un vélo électrique solaire, le Sun-E.

Très proche d’un vélo traditionnel, ce dernier a pour principale particularité d’être équipé de plusieurs plaques photovoltaïques situées sur le guidon. Roll’in a d’ailleurs eu l’intelligence de les équiper de six facettes orientées vers différentes directions afin de maximiser la charge.

Sun-E : le vélo électrique qui se charge tout seul

D’après les données constructeurs, le Sun-E offrirait une autonomie moyenne située entre trente et quarante kilomètres. Toutefois, et contrairement aux vélos à assistance électrique traditionnels, ce dernier n’aurait pas besoin d’être connecté à une prise secteur pour se recharger.

Roll’in est actuellement en train de boucler les derniers détails avant le lancement du vélo. Le lancement en question est programmé pour 2020, mais il ne visera pas les particuliers.

Les coûts de fabrication étant encore trop importants, le vélo ne peut en effet pas être proposé à un tarif suffisamment abordable. L’entreprise préfère de toute manière procéder avec prudence et plusieurs tests seront menés en partenariat avec La Poste et la commune de Montrouge.

Un test avec La Poste et une campagne de financement ensuite

Roll’in mettra ainsi à la disposition des facteurs et des factrices cinq modèles différents. La société pourra ainsi évaluer avec précision les performances du vélo et déterminer si les cellules intégrées remplissent bien son office.

Ensuite, si ces tests portent leurs fruits, l’entreprise lancera une campagne de financement participatif sur une plateforme dédiée. Cette dernière ne devrait cependant pas être mise en place avant l’année prochaine.

Entre temps, il ne serait cependant pas étonnant que le Sun-E refasse parler de lui.

Mots-clés : featuredSun-E

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.