Sony a encore frappé. La firme nippone vient en effet de lever le voile sur un capteur photo de 48 millions de pixels. Capteur spécialement pensé pour nos chers smartphones.

L’IMX586 ne fait pas dans la demie-mesure. Pour ce capteur, la marque s’est en effet attachée à atteindre la plus haute définition possible.

IMX586 : un capteur de 48 millions de pixels par Sony

En conséquence, l’IMX586 sera en mesure de capturer des images dotée d’une définition effective de 48 millions de pixels. Une première dans l’industrie selon le constructeur.

Alors bien sûr, pour atteindre une telle définition, Sony a dû faire quelques concessions sur la taille des photosites. Le capteur sera donc composé de pixels de 0,8 micron, soit les plus petits pixels du marché.

Toutefois, selon le constructeur, cela n’aura pas forcément un impact négatif sur la qualité des clichés obtenus. Sony a en effet mis en place des optimisations ciblées afin de permettre à l’IMX586 de récupérer un peu plus de lumière. Il a ainsi mis en place un tableau de quadrichromie Bayer. Chaque pixel sera donc en mesure d’utiliser les informations récupérées par les pixels adjacents.

Plus de lumière grâce à un tableau de quadrichromie Bayer

D’après le constructeur, grâce à ce tableau, le capteur sera en mesure de récupérer autant de lumière qu’un capteur de 12 millions de pixels composé de pixels de 1,6 micron.

Il vaut tout de même mieux rester prudent. Les constructeurs ont parfois tendance à se montrer un peu trop optimistes lors de la présentation de leurs produits.

Bonne nouvelle en revanche, l’IMX586 ne sera pas très encombrant et il se fera donc assez discret une fois en plus. En revanche, les premiers appareils à profiter de ce nouveau capteur ne sortiront pas avant 2019.

Mots-clés : Sony
Frédéric Pereira

Frédéric Pereira

Éditeur en chef
Blogueur depuis 2007 sur la Fredzone, Fred est avant tout un passionné de numérique qui adore partager ses découvertes avec les autres.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.