On parlait pas plus tard que ce matin du Valour, un vélo connecté qui pouvait être retrouvé s’il était volé. Pratique, c’est sûr, mais ne serait-il pas préférable de ne pas se faire voler son vélo du tout ?

Si vous voyez un vélo sans propriétaire dans la rue, il sera sûrement protégé par un antivol. Ces antivols peuvent être plus ou moins sécurisants, et fonctionnent le plus souvent avec une simple clé. L’antivol Skylock est cependant un peu différent.

Skylock ne possède en effet pas de serrure que l’on peut ouvrir avec une clé : cet antivol en forme de U se fixe manuellement mais ne peut être déverrouillé de la même façon puisqu’il nécessitera la présence de votre smartphone pour cela.

Le principe est simple : vous attachez votre vélo et partez en vadrouille. Une fois revenu, vous prenez votre smartphone, appuyez sur un simple bouton et Skylock se déverrouille. Pratique, mais il y a encore mieux : vous pouvez faire en sorte qu’il détecte votre arrivée et se déverrouille automatiquement dès que vous (enfin, votre smartphone, plutôt), vous en approchez.

[pull_quote_right]Skylock vous permet de savoir si quelqu’un tente de voler votre vélo[/pull_quote_right]

Mais Skylock va encore plus loin en étant équipé de plusieurs capteurs lui permettant de savoir si quelqu’un tente de voler votre précieux vélo : s’il bouge, une notification vous sera envoyée sur votre smartphone, vous permettant d’intervenir en faisant fuir les voleurs. Ou en vous faisant agresser, mais c’est tout de suite moins souhaitable.

Ces capteurs permettront également au Skylock de savoir si vous tombez de votre vélo. Si tel est le cas, l’antivol vous enverra une notification pour vous demander si vous allez bien et, si vous ne répondez pas dans un délai bien déterminé, il alertera les secours. Pratique, mais attention aux fausses alertes…

Vous vous demandez peut-être s’il est toujours possible de prêter son vélo avec un tel système. Eh bien oui : si vos amis possèdent l’application qui va bien, il suffira de leur donner l’autorisation d’utiliser votre vélo, et le tour est joué.

Pour être relié à votre smartphone, le Skylock utilise le Bluetooth Low Energy et, si cette portée ne vous convient pas, sachez qu’il est également possible de le connecter à un réseau Wi-Fi local.

Côté énergie, le Skylock est équipé de petits panneaux solaires. Ses développeurs estiment qu’une heure de charge permet de tenir près d’une semaine et que le Skylock peut tenir un mois en charge complète. Ce qu’on ne nous dit pas, en revanche, c’est comment ça se passe si c’est votre smartphone qui tombe en panne de batterie…

Source

Mots-clés : Skylock
Jérémy Heleine
Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur la Fredzone et ici-même.

Un commentaire

  1. Très bon produit à la lecture, malheureusement le prix ne doit pas être donné… Et doit dépasser facilement les 150 euros pour un « simple » cadenas… On a intérêt à utiliser son vélo très souvent et dans des endroits un peu dangereux au niveau du vol.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.