Plume n’est pas un routeur WiFi comme les autres. Très compact, il est aussi extrêmement simple à utiliser et il ne nécessite ainsi aucune connaissance technique.

L’appareil se présente sous la forme d’un petit boitier hexagonal qui viendra directement se brancher sur une prise électrique. Il est dépourvu de bouton ou d’afficheur et il faudra s’appuyer sur une applications mobile spécialement développée pour l’occasion afin de le configurer.

Plus un répéteur qu’un routeur

En lançant l’outil, il détectera en effet immédiatement l’appareil et il nous renverra ensuite vers son tableau de bord. A partir de là, nous pourrons modifier son adresse IP et accéder à toutes les fonctions habituelles, des fonctions similaires en tout point à celle de n’importe quel routeur.

Mieux, l’outil pourra aussi déterminer la santé de notre réseau et nous saurons ainsi tout de suite si quelque chose ne va pas.

S’il n’a pas pour vocation à remplacer le routeur domestique, et donc notre box, il nous permettra d’étendre rapidement le réseau domestique à travers les pièces de la maison ou de l’appartement.

Fait intéressant, Plume ne gèrera pas tous les appareils de la même manière et il répartira ainsi la bande passante en fonction de leurs besoins. Un thermostat connecté aura ainsi accès à une bande passante moins importante qu’une console de jeux ou même un NAS.

L’idée, c’est évidemment d’optimiser les connexions afin d’accélérer les transferts de données.

Disponible en pré-commande à cette adresse, Plume est proposé en champagne, en argent ou en onyx, avec des packs regroupant entre six et douze pods, pour un prix compris entre 234 et 468 $.

Malheureusement pour nous, il est uniquement disponible en version américaine pour le moment, avec prise US donc.

Mots-clés : PlumeWiFi
Frédéric Pereira

Frédéric Pereira

Éditeur en chef
Blogueur depuis 2007 sur la Fredzone, Fred est avant tout un passionné de numérique qui adore partager ses découvertes avec les autres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.