À l’heure actuelle, il n’existe pas de réel standard pour les objets connectés et les moyens d’interagir avec eux. Ainsi, la plupart d’entre eux nécessitent l’installation d’une application mobile, même si nous n’en avons besoin qu’une ou deux fois. C’est un peu gênant, et Google propose ainsi une solution avec Physical Web.

Physical Web, c’est donc un standard open source proposé par le géant de la recherche mais qui devrait à terme regrouper plusieurs compagnies si le succès est là et si l’envie d’établir un standard est réelle.

Ce standard repose sur un principe des plus simples : accéder à certains objets connectés via une simple URL. Il ne s’agit pas ici de divulguer une adresse à partir de laquelle n’importe qui pourra se rendre sur votre smartwatch mais bien d’en établir une permettant d’accéder à certains services publiquement accessibles.

Ainsi vous pourrez, à partir d’une simple URL et sans avoir à installer une application mobile, connaître les horaires de passage d’un bus à un arrêt donné ou encore payer rapidement un parcmètre.

Une application mobile est tout de même proposée, mais elle regroupera en fait tout cela : grâce à elle, vous pourrez connaître les objets accessibles via Physical Web à proximité de votre position.

Difficile de dire si le succès sera là, mais l’initiative est plutôt bonne et donc à souligner. Les standards permettent toujours à plus de monde d’accéder à différents services et c’est bon une très bonne chose d’en voir émerger. Reste maintenant à attendre la réponse des autres compagnies pour savoir si elles viendront s’allier à Google.

Mots-clés : GooglePhysical Web
Jérémy Heleine
Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur la Fredzone et ici-même.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.