OnePlus peut se frotter les mains. Selon IDC, l’entreprise a réussi à se hisser en 2018 dans le Top 5 des vendeurs de smartphones aux États-Unis, du moins pour les téléphones proposés à plus de 500 $.

Un succès mérité et qui prouve une fois de plus que la popularité de la marque est loin de se limiter au continent européen.

OnePlus a le vent en poupe aux États-Unis

IDC a effectivement mené une étude – relayée par Android Authority – portant sur les appareils haut de gamme vendus sur le territoire américain. Des appareils dont le prix de vente dépasse la barre des 500 $.

D’après le cabinet, OnePlus aurait donc rencontré un franc succès durant le quatrième trimestre de l’année, en se hisser dans le club très fermé des cinq plus gros constructeurs de smartphones sur le territoire américain.

Pour expliquer ce regain d’intérêt, le cabinet s’appuie notamment sur l’accord passé entre la marque et l’opérateur T-Mobile. Les analystes pensent en effet que ce partenariat providentiel a permis au constructeur de toucher un public plus large. Ce que semblent par ailleurs confirmer les chiffres avancés. Le OnePlus 6T a en effet connu des ventes 249 % plus élevées durant le premier mois de son lancement par rapport au modèle précédent. Modèle qui ne bénéficiait pas de cet accord.

Le marché américain n’est pas le seul  à être profitable à l’entreprise. OnePlus est aussi très bien implanté sur les marchés émergents et notamment en Inde.

Pourquoi un tel succès ? La réponse paraît évidente. Alors même que des constructeurs comme Apple ou Samsung n’ont plus peur de dépasser la barre des 1000 € sur leurs flagships, OnePlus conserve pour sa part un prix de vente assez attractif. Et si l’on ajoute à cela la qualité de ses produits, tant en terme de design que de fonctions, on comprend aisément ce qui pousse les consommateurs à se tourner vers ses produits.

Mots-clés : OnePlus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.