Faut-il encore présenter Nest Labs ? Pas vraiment puisque la petite société est parvenue à acquérir une solide réputation en l’espace de quelques mois grâce à son thermostat intelligent, avant de tomber dans l’escarcelle de Google.

Ce thermostat n’est pas le seul produit présent au catalogue de l’entreprise. En octobre dernier, elle a effectivement présenté un détecteur de fumée connecté particulièrement complet et innovant : le Nest Protect. Avec une fonction très intéressante à la clé, soit la possibilité de désactiver une alerte d’un simple geste.

Moins fun, et moins cher

Certains d’entre vous le savent peut-être mais ce fameux geste a valu pas mal de sueurs froides aux dirigeants de la firme. La faute à son extrême sensibilité. Nest Labs n’a évidemment pas tardé à réagir et le fabricant a ainsi fait le choix de rappeler pas moins de 440 000 détecteurs de fumée en mai 2013.

Avec une promesse claire, celle de revenir le plus tôt possible.

Et justement, après quelques semaines d’attente, le Nest Protect vient de faire son grand retour. Sans surprise, la fonction incriminée a tiré sa révérence et il ne sera désormais plus possible de désactiver une alarme d’un simple geste. Pour faire taire le détecteur, il faudra ainsi appuyer sur son bouton central.

Moins fun, c’est certain, mais il y a une bonne nouvelle dans l’histoire : le prix du dispositif a été revu à la baisse. Il est désormais proposé à 99 dollars, contre 129 dollars auparavant.

Aucun changement sur les autres fonctions en revanche. Le bougre sera toujours capable d’assumer ses fonctions, et il pourra toujours être contrôlé depuis une simple application mobile. Si vous voulez en savoir plus, le mieux c’est encore de vous rendre à cette adresse. Sachez d’ailleurs que le Nest Protect se décline en deux versions : la première à raccorder au système électrique de la maison, la seconde avec une pile lui conférant une autonomie limitée. Le tout en blanc, ou en noir.

Mots-clés : NestNest Protect
Frédéric Pereira

Frédéric Pereira

Éditeur en chef
Blogueur depuis 2007 sur la Fredzone, Fred est avant tout un passionné de numérique qui adore partager ses découvertes avec les autres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.