Si vous lisez régulièrement les articles publiés sur Machineo.fr, Nest Labs ne devrait pas vous être inconnu et cela est parfaitement normal.

Nest Labs s’est effectivement fait une solide réputation dans l’univers des objets connectés avec son thermostat tout d’abord, mais plus récemment avec le Nest Protect, un détecteur de fumée. Il n’est donc étonnant que Nest Labs attire les convoitises et les partenariats mais le dernier en date devrait permettre à la société de Palo Alto d’envahir davantage nos maisons.

Allianz offre le Nest Protect aux 2500 premiers clients à souscrire un contrat d’assurance habitation !

Comme vous ne l’ignorez sans doute pas, toutes les habitations devront être équipées d’au moins un détecteur de fumée au plus tard le 8 mars 2015, c’est à dire demain. Effectivement, vous pourriez vous dire que c’est encore une fois une obligation dénuée de sens et qui n’a qu’un seul but, de vous faire une nouvelle fois raquer. Et pourtant, quand on sait qu’il y a plus de 250 000 feux domestiques par an en France, c’est à dire en moyenne un toute les deux minutes, on se dit avec un peu de recul que cette obligation est tout simplement une question de sécurité.

Partant de ce postulat et pour répondre aux exigences réglementaires, la très réputée compagnie d’assurance Allianz France, qui se dit être avec nous de a à z, et donc Nest Labs, ont eu la très bonne idée de signer un partenariat en offrant tout simplement, le détecteur Nest Protect (d’une valeur de 109 €) aux 2500 premiers clients qui souscrivent un contrat d’assurance habitation, initié sur internet!

Concernant ce partenariat, Delphine Asseraf, Directrice Digital d’Allianz France, a déclaré : « Allianz France place l’expérience client au cœur de son développement pour répondre aux nouvelles habitudes de consommation. A ce titre, nous sommes fiers de faire bénéficier nos clients de l’expertise et de la créativité de Nest Labs, le spécialiste de la maison intelligente.  Les objets connectés, comme le détecteur de fumée et de monoxyde de carbone Nest Protect, apportent de la valeur ajoutée aux services que nous proposerons pour protéger et sécuriser l’habitation des clients d’Allianz France » .

De son côté, Lionel Paillet, Directeur Général Europe de Nest Labs, explique que « le détecteur de fumée et de monoxyde de carbone Nest Protect ne se contente pas d’alerter, il fournit également des informations. Nous espérons non seulement qu’il assure la protection des particuliers, mais aussi qu’il devienne un élément de leur domicile à la fois apprécié et précieux, montrant à quel point un simple bip ne suffit pas ».

En tout cas, si certains pensaient encore que Nest Labs allait disparaître après sa mésaventure avec son Nest Protect (la société avait effectivement rappelé 440 000 détecteurs de fumée en mai dernier), j’imagine que la signature de ce partenariat avec un géant du monde des assurances devraient grandement les rassurer sur le devenir de Nest Labs mais également sur la sureté du Nest Protect.

Enfin, je pense que Allianz ne se serait pas aventuré dans un tel partenariat.

Mots-clés : NestNest Protect
Matthieu Pierron
Passionné par les nouvelles technologies et blogueur depuis 2009 sur UnSimpleClic, j'aime comprendre et maîtriser tout ce que je touche pour ensuite, en faire profiter le plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.