Meizu vient de lever le voile sur un nouveau téléphone positionné sur le milieu de gamme : le Meizu M3. Il ressemble beaucoup au modèle précédent mais il est doté d’une fiche technique remise au goût du jour.

Esthétiquement, l’appareil hérite d’une coque en plastique colorée ressemblant à s’y méprendre à celle du modèle précédent. Elle se déclinera en plusieurs coloris et il sera ainsi possible de prendre le téléphone en blanc, en gris foncé, en bleu, en rose ou en or.

Plusieurs coloris pour le Meizu M3

Les boutons physiques sont tous regroupés sur le côté droit du téléphone. On trouve en plus un bouton placé sous l’écran.

Il ressemble beaucoup à celui du Galaxy S6 mais il n’est pas doté d’un lecteur d’empreintes digitales.

La fiche technique de l’appareil est plutôt correcte.

Le Meizu M3 embarque un écran IPS LCD de 5 pouces capable d’afficher du 720p et donc du 1280 x 720. Il est aussi équipé d’un SoC MediaTek MT6750 composé de huit coeurs associés à un GPU Mali T860 et à 2 ou 3 Go de mémoire vive suivant le modèle choisi.

L’espace de stockage varie lui aussi. On pourra opter pour la version 16 Go ou pour la version 32 Go, au choix. Dans les deux cas, il sera possible de l’étendre grâce à une carte micro SD. Le port pourra d’ailleurs accepter des cartes de 128 Go au maximum.

Meizu M3 Bis
Le Meizu M3 ressemble beaucoup au modèle précédent.

En outre, la trappe est hybride et l’utilisateur pourra ainsi placer deux cartes Nano SIM s’il le souhaite.

L’appareil photo principal est doté d’un capteur de 13 millions de pixels avec une optique ouvrant à f/2.2 et une mise au point par détection de phase. La caméra frontale ne change pas et elle se limite toujours à une définition de 5 millions de pixels.

La batterie de l’appareil atteint une capacité de 2 870 mAh. La 4G est présente, de même pour le WiFi, le Bluetooth et le GPS.

La grande force du M3, c’est son prix car le premier modèle sera proposé à 80 € contre 120 € environ pour le second. On ne sait pas encore s’il sera possible d’en profiter sur le vieux continent.

Mots-clés : MeizuMeizu M3
David Eisenberg

David Eisenberg

Rédacteur passionné
Passionné par les nouvelles technologies, David a longtemps travaillé comme formateur avant de se lancer comme pigiste freelance. Il travaille aussi sur la Fredzone.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.