LG ne s’est pas limité à son nouveau flagship cette nuit. Le constructeur a aussi levé le voile sur une montre connectée hybride, la LG Watch W7.

La LG Watch W7 rappelle inévitablement la Gear S3 de Samsung. Elle est en effet doté d’un cadran en métal et d’un écran tactile circulaire entouré par une épaisse bordure où apparaissent les chiffres habituels.

LG Watch W7, la montre hybride qui n’invente rien

Trois boutons se trouvent sur la tranche droite. Ils permettront d’accéder rapidement aux principales fonctions du produit. LG a également opté pour un système d’attache standard au niveau du bracelet. L’utilisateur pourra ainsi parfaitement en changer pour adapter la montre à sa tenue.

La principale particularité de la Watch W7 vient des deux aiguilles placées par-dessus l’écran tactile. Le constructeur a en effet opté pour un format hybride et la montre intègre donc de véritables mécanismes d’horlogerie.

LG n’a d’ailleurs pas travaillé seul sur la montre. La partie mécanique nous vient en effet de Soprod, une marque suisse. Dans son communiqué, la firme coréenne évoque un mouvement à quartz de haute précision sans donner plus de détails.

Des manques inacceptables

Si le constructeur vend cette architecture comme novatrice, la Watch W7 n’est pas pour autant le premier produit à la proposer. MyKronoz a lui aussi opté pour un format hybride.

Ce n’est cependant pas le plus gros problème de la montre. Cette dernière hérite en effet d’une fiche technique poussive. L’écran atteint une résolution en 360 x 360, mais il s’agit d’une dalle LCD. En outre, l’appareil est animé par le vieillissant Snapdragon Wear 2100 couplé à 768 Mo de RAM. Dommage, d’autant que Qualcomm a récemment annoncé une nouvelle puce développée pour les wearables.

Le stockage, lui, atteint les 4 Go et la batterie les 240 mAh. L’autonomie sera comprise entre deux jours (en utilisation classique) ou quatre jours (en mode montre uniquement). Le pire reste cependant à venir. La montre est en effet dépourvue de GPS, de moniteur de fréquence cardiaque, de NFC et de connexion 4G. Des manques inacceptables pour une montre vendue autour des 450 $.

Mots-clés : LGLG Watch W7
David Eisenberg

David Eisenberg

Rédacteur passionné
Passionné par les nouvelles technologies, David a longtemps travaillé comme formateur avant de se lancer comme pigiste freelance. Il travaille aussi sur la Fredzone.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.