[pull_quote_right]
Il ne suffit que de quelques secondes d’inattention pour perdre son enfant.
[/pull_quote_right]

Qui n’a jamais eu peur de perdre son enfant, ou même celui du voisin ? Personne, bien entendu, et c’est précisément ce qui a poussé un ingénieur à inventer la Kidswatcher, soit une montre connectée spécialement pensée pour nos chères têtes blondes, avec un soupçon de localisation derrière.

Erik Recter a vécu un drame personnel en 2013. Il était parti skier avec sa nièce en Suisse et le pire des scénarios s’est évidemment produit. Nikki s’est écartée du chemin et elle s’est perdue. Elle n’a été retrouvée que 90 minutes plus tard, alors que la nuit commençait à tomber.

Cette situation, ils sont des milliers à la vivre chaque année. Peut-être même des millions. Les enfants ne sont pas toujours obéissants, et ils ont rarement conscience des dangers de notre monde. Notre rôle est donc de les protéger.

Suite à cette histoire, Erik a eu l’idée de créer un dispositif intelligent permettant aux parents de localiser leurs enfants en permanence. Après quelques calculs savants et deux ou trois coups de fer à souder, il a donné vie à la Kidswatcher, soit à une montre connectée entièrement pensée pour les plus jeunes.

Une montre amusante, et joliment décorée.

La localisation facile, en intérieur comme en extérieur

De prime abord, elle ressemble même à n’importe quelle montre pour enfant mais il suffit de se pencher pendant quelques minutes sur sa fiche technique pour comprendre qu’il n’en est rien. La Kidswatcher sera effectivement capable de se connecter à n’importe quel réseau GSM et il sera ainsi possible de suivre la position de son porteur en toute circonstance, depuis une application mobile dédiée développée sur iOS et Android.

Il y a mieux encore car cette drôle de montre pourra aussi se connecter à tous les réseaux WiFi ouverts. En d’autres termes, la localisation fonctionnera même dans les bâtiments publics, soit dans les aéroports, les gares ou même certaines boutiques.

L’utilisateur, de son côté, se contentera d’associer la montre à l’application. La solution s’occupera du reste.

La Kidswatcher n’est pas encore disponible sur le marché. Erik a lancé une campagne sur KickStarter pour réunir les fonds qui lui manquent. A terme, la montre sera proposée à 139 euros et il faudra en plus souscrire à un abonnement mensuel dont le prix oscillera entre 6 et 8 euros. 

Mots-clés : KickStarterKidswatcher
Frédéric Pereira

Frédéric Pereira

Éditeur en chef
Blogueur depuis 2007 sur la Fredzone, Fred est avant tout un passionné de numérique qui adore partager ses découvertes avec les autres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.