Huawei est devenu en l’espace de quelques années un acteur incontournable sur le marché de la mobilité. Il occupe même la seconde place du podium devant Apple.

Plus tôt dans l’année, certaines sources ont laissé entendre que le constructeur travaillait sur sa propre plateforme. L’idée étant bien entendu de réduire sa dépendance aux services de Google.

Huawei ne compte pas lancer sa propre plateforme

Cette rumeur semblait faire sens en raison des tensions entre les États-Unis et la Chine. Notamment suite aux sanctions visant ZTE.

Wang Chenglu, le président en charge de l’ingénierie des logiciels grand public de l’entreprise, a tenu à se montrer clair sur le sujet.

Interrogé par MyDrivers, le cadre a en effet indiqué que lancer un nouveau système d’exploitation n’avait que peu de sens. Les consommateurs raisonnent en effet désormais en termes d’écosystème et il serait très difficile d’imposer une nouvelle solution face à iOS ou Android.

Dans ce contexte, Wang Chenglu a assuré que l’entreprise ne comptait pas lancer d’autre solution, et même qu’elle était très satisfaite de son partenariat avec Google.

Pour le moment, Huawei préfère donc se focaliser sur ses produits.

Du moins tant que la plateforme de son partenaire répond à ses attentes.

Mots-clés : Huawei
Frédéric Pereira

Frédéric Pereira

Éditeur en chef
Blogueur depuis 2007 sur la Fredzone, Fred est avant tout un passionné de numérique qui adore partager ses découvertes avec les autres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.