Lors de la dernière édition de la Google I/O, le géant de la recherche a présenté officiellement pas moins de trois nouvelles plate-formes venant grossir les rangs de l’écosystème Android : Android Wear, pour les wearables et qui est déjà bien installé, Android TV, pour les télévisions connectés et dont le premier dispositif est arrivé, et Android Auto, pour connecter nos voitures.

C’est de ce dernier dont il s’agit dans cet article, puisque Google a lancé un ensemble d’API dédiées à la plate-forme automobile. Autrement dit, les développeurs vont pouvoir s’en donner à cœur joie et commencer dès à présent à développer des applications pour Android Auto.

Pour rappel, Android Auto, c’est un peu comme Android Wear, mais dans une voiture. L’intérêt, c’est de proposer un outil qui vient compléter le smartphone, pour par exemple avoir accès à quelques-unes des fonctions de ce dernier plus facilement, et donc de façon plus sécurisée, que sortir votre smartphone de votre poche quand vous conduisez (ce que vous ne devriez bien sûr jamais faire).

Ainsi, l’idée d’Android Auto, c’est de proposer des applications utilisables en conduisant tout en conservant un maximum de sécurité, notamment en mettant l’accent sur la commande vocale et les boutons gros et imposants qui ne nécessitent pas une grande précision pour être touchés.

Notez que si les API d’Android Auto sont ouvertes aux développeurs, cela ne veut pas dire pour autant que ces derniers vont pouvoir publier leurs applications. En effet, comme cela a été le cas avec Google Fit et Android Wear, le géant de la recherche commence par attirer les développeurs pour avoir un certain nombre d’applications au lancement officiel.

Autrement dit, lorsque les premiers dispositifs Android Auto commenceront à émerger, grâce à la sortie de ces API, nous pourrons commencer à nous amuser dès le début.

Mots-clés : Android AutoGoogle
Jérémy Heleine
Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur la Fredzone et ici-même.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.