Samsung va tenir une conférence de presse spéciale le 20 février. L’événement sera l’occasion pour le constructeur de dévoiler les Galaxy S10, mais pas seulement. Il faudrait également s’attendre à voir surgir de nouveaux écouteurs sans fil, les Galaxy Buds.

Ces derniers ont fait l’objet de nombreuses fuites depuis le début de l’année. Nous avons désormais une idée précise de ce qu’ils proposeront.

Des Galaxy Buds tout de jaune vêtus

Très compacts, les Galaxy Buds reprendront ainsi le design des IconX, avec un format plus petit et, on l’espère, un meilleur rendu sonore. La batterie sera en revanche plus petite et elle offrira donc une capacité moindre.

Est-ce que cela aura un impact sur l’autonomie du produit ? C’est fort possible, mais nous pourrons toujours nous appuyer sur sa boîte de rangement pour étendre leur durée de vie.

D’autant que les Galaxy Buds seront aussi équipés d’un système de charge sans fil… compatible avec le PowerShare des Galaxy S10.

Tout comme le Mate 20 Pro, les prochains flagships de Samsung seront en mesure de recharger des téléphones ou des accessoires. Ils seront en effet équipés d’un système de charge inversé, le fameux PowerShare.

Grâce à lui, l’utilisateur pourra donc recharger ses écouteurs avec son téléphone. Un bon moyen de redonner des couleurs à leur batterie.

Concernant les couleurs, nous aurons visiblement l’embarras du choix. En plus des versions blanches et noires, Samsung commercialisera en effet un modèle jaune canari. Ce dernier ira à merveille avec le Galaxy S10e qui se déclinera lui aussi dans cette couleur.

À noter que les Galaxy Buds ne sont pas les seuls wearables en approche chez le constructeur coréen. Ce dernier profitera aussi de sa conférence de presse pour officialiser une Galaxy Watch et des bracelets connectés.

Nous aurons d’ailleurs l’occasion d’en reparler le moment venu.

Galaxy Buds jaune : image 2 Galaxy Buds jaune : image 3 Galaxy Buds jaune : image 4

David Eisenberg

David Eisenberg

Rédacteur passionné
Passionné par les nouvelles technologies, David a longtemps travaillé comme formateur avant de se lancer comme pigiste freelance. Il travaille aussi sur la Fredzone.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.