L’IFA 2014 n’a pas encore commencé, mais cela n’empêche pas les constructeurs de présenter leurs dernières nouveautés. Sony a été ainsi très actif cette après-midi en présentant de nombreuses nouveautés.

La SmartWatch 3, bien sûr, mais pas seulement puisque la firme a également profité de l’événement pour lever le voile sur un nouveau bracelet connecté capable de faire office de coach électronique. Un bracelet qui vient succéder à l’excellent SWR10 (testé ici) et qui devrait enchanter les sportifs, occasionnels ou pas.

Un SmartBand Talk capable de faire office de combiné téléphonique

Car ce dispositif n’est pas un bracelet comme les autres. Loin de là même puisqu’il a la très bonne idée d’intégrer un haut-parleur et un microphone. Comme son nom l’indique, il pourra donc être utilisé comme combiné téléphonique.

Intéressant, mais le meilleur reste à venir car l’utilisateur pourra aussi prendre le contrôle de son smartphone par son entremise, toujours en donnant de la voix. Pour se faire, il n’aura qu’à définir ses propres raccourcis par le biais de l’application fournie par le constructeur.

Il vous en faut plus ? Fort bien, alors sachez que le SmartBand Talk a aussi la bonne idée d’intégrer un écran incurvé de 1,4 pouces. Mieux, Sony a même opté pour une technologie à base d’encre électronique. L’écran sera donc lisible dans toutes les conditions possibles, y compris en plein soleil.

En outre, le SmartBand Talk embarque aussi un accéléromètre et un altimètre. Il sera évidemment en mesure de compter nos pas, mais pas seulement et il pourrait ainsi reconnaître d’autres activités sportives comme la course ou encore l’escalade.

Disponible en noir et en blanc, le bracelet sera commercialisé dès le mois de novembre, pour un prix fixé à 179€.

Frédéric Pereira

Frédéric Pereira

Éditeur en chef
Blogueur depuis 2007 sur la Fredzone, Fred est avant tout un passionné de numérique qui adore partager ses découvertes avec les autres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.