[pull_quote_right]
Le Nabu est pensé pour les sportifs, mais également pour les mobinautes les plus connectés.
[/pull_quote_right]

Razer s’est fait connaître comme accessoiriste, mais l’entreprise américaine a étoffé son offre au fil du temps jusqu’à produire la toute première tablette tactile pensée pour les joueurs : le Project Fiona. Une tablette que personne n’attendait.

Elle a créé une nouvelle fois la surprise à l’occasion du CES 2014 en présentant un bracelet connecté doté de deux écrans. Le Nabu, c’est son nom, ne sera pas commercialisé tout de suite mais il devrait intéresser à la fois les sportifs et les mobinautes les plus connectés. S’il ne va pas aussi loin que les montres de Sony et de Samsung, pour ne citer que ces dernières, il dispose effectivement de fonctions intéressantes et bien pensées.

Comme évoqué plus haut, le Nabu intègre deux écrans OLED situés de chaque côté du bracelet. Le premier se présente sous la forme d’un carré de 32 pixels de large et il sert à afficher des notifications tandis que le second, plus large, permet d’afficher des messages en provenance de notre smartphone : des appels, des courriers électroniques, des SMS et ainsi de suite.

Razer a également pensé à tous les adeptes du « Quantified Self ». Comme ses concurrents, le bracelet intègre un certain nombre de capteurs et il pourra ainsi compter nos pas, mais également mesurer notre altitude et enregistrer notre localisation. En outre, il sera capable de déterminer la qualité de notre sommeil.

Les données mesurées par le bracelet seront systématiquement envoyées vers l’application mobile développée par Razer, une application prévue sur iOS et Android.

Le Nabu est connecté, mais il est également social. Il pourra détecter les autres bracelets situés autour de sa position et favoriser ainsi les échanges entre les utilisateurs. Une simple poignée de main suffira à ajouter une personne à ses contacts sur Twitter, LinkedIn ou Instagram. Razer a également prévu de développer des jeux géolocalisés.

Le Nabu n’est pas encore disponible sur le marché et il faudra attendre la fin du premier semestre avant de pouvoir en profiter. Son prix de vente devrait tourner autour de 100$.

Mots-clés : CES 2014NabuRazer
Frédéric Pereira

Frédéric Pereira

Éditeur en chef
Blogueur depuis 2007 sur la Fredzone, Fred est avant tout un passionné de numérique qui adore partager ses découvertes avec les autres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.