Les laboratoires Mercurochrome ont ouvert leurs portes en 1917 avec un produit que tout le monde connaît forcément puisqu’il s’agit de ce fameux antiseptique rouge.

Quelques années plus tard, dans les années 90, la marque a remis le couvert avec des pansements qui se sont rapidement retrouvés dans les rayonnages de nos grandes surfaces.

Depuis, leur offre s’est considérablement développée. Mercurochrome commercialise ainsi des sprays hémostatiques, des pansements liquides et même plusieurs gammes dédiées à la podologie, aux problèmes buccaux ou même aux soins pour le nez et la gorge.

Un coach électronique et un détecteur de stress

A présent, la marque souhaite se lancer sur le secteur du bien-être connecté avec plusieurs produits qui seront bientôt mis en vente dans nos magasins.

Le premier d’entre eux se présentera sous la forme d’un bracelet électronique qui viendra s’attacher autour de notre poignet. Il nous permettra de suivre nos efforts journaliers, et il sera aussi en mesure d’analyser finement notre sommeil.

Toutes les données capturées par son entremise seront envoyées vers une application mobile dédiée, disponible à la fois sur iOS et sur Android. Un coach virtuel pourra même nous dispenser quelques conseils si besoin est.

La second produit s’adresse aux stressés et aux angoissés. C’est un créneau malheureusement porteur, surtout par les temps qui courent. Cet appareil prendra donc la forme d’une pince qu’il faudra accrocher à un lobe d’oreille.

Là, en quelques secondes, il sera capable de mesurer notre niveau de stress et il nous donnera ensuite quelques exercices pour faire retomber la pression.

Chaque produit sera proposé à 39,90€ l’unité.

Détecteur stress Mercurochrome

Mots-clés : Mercurochrome
Frédéric Pereira

Frédéric Pereira

Éditeur en chef
Blogueur depuis 2007 sur la Fredzone, Fred est avant tout un passionné de numérique qui adore partager ses découvertes avec les autres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.