Au cours de la I/O 2014 hier soir, le Googler Ellie Powers nous a offert un aperçu de Google Fit, une plateforme de la société de recherche qui permet, comme son nom peut le laisser sous-entendre, de servir d’agrégateur de données dédiées à la remise en forme.

En lançant une nouvelle série d’API, Google permet aux développeurs d’applications de créer des apps qui peuvent partager vos données de remise en forme. Ainsi, grâce à l’utilisation d’un seul ensemble d’API, la plateforme Google Fit va être en mesure de recueillir et agréger les données à partir d’applications et de capteurs de remise en forme afin de permettre une meilleure gestion des flux de remise en forme de l’utilisateur, dès que celui-ci aura donné l’autorisation à la plateforme. Vous pouvez également choisir de supprimer toutes les données de remise en forme comme bon vous semble.
Autrement dit, cela signifie que Google Fit va être le référentiel de vos données physiques, afin que vos statistiques de podomètre, par exemple, peuvent être partagées avec de multiples applications.

Avantages de Google Fit

Selon Powers, la plateforme Fit sera en mesure de fonctionner sur les deux smartwatches annoncées lors du même évènement, mais également sur d’autres périphériques, comme la balance Withings. Nike participera également au programme, puisqu’il est attendu que la société ajoute son Fuel dans le flux de Fit afin que d’autres applications l’utilisent. D’autres entreprises participeront à l’utilisation de la plateforme, parmi lesquelles on retrouve Adidas, Intel, Runtastic, Runkeeper, Polar, LG ou encore Motorola.

Partenaires de Google Fit

Le SDK pour Google Fit sera disponible dans quelques semaines.

Apple a annoncé une plateforme d’agrégation de données de remise en forme similaire nommée Healthkit pendant la WWDC au début de ce mois. Les deux plateformes vont probablement arriver cet automne dans le cadre de leurs mises à jour respectives.

Mots-clés : APIGoogleGoogle Fit
Yohann Poiron
Yohann a fondé le BlogNT en 2010, et depuis a toujours poussé sa curiosité sur les sujets et les actualités du Web et du mobile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.