Lors de la dernière édition de la Google I/O à la fin du mois de juin dernier, Google a levé le voile sur une nouvelle plate-forme : Google Fit, tout un système permettant de regrouper des données concernant notre santé et notre forme physique.

Si le SDK était déjà là depuis quelques temps maintenant afin de permettre aux développeurs de proposer leurs applications compatibles Google Fit au plus vite, c’est bel et bien l’application Android elle-même qui a enfin été rendue disponible.

Sur le papier, le principe de Google Fit est des plus simples : les données proviendront de diverses autres applications et objets connectés qui se chargeront de tout envoyer vers Google Fit qui aura alors la tâche de les regrouper intelligemment.

Si vous disposez de plusieurs wearables ou de plusieurs applications pour suivre votre santé et votre activité physique, désormais, une seule suffira pour tout suivre d’un seul coup d’œil : Google Fit. À condition que les applications et objets connectés que vous utilisez soient compatibles avec cette plate-forme.

Et justement, Google ne commence pas l’aventure tout seul puisque des partenaires tels que Strava, Withings, Runtastic, Runkeeper ou encore Noom Coach se sont déjà faits connaître : leurs produits seront tous compatibles Google Fit. Par ailleurs, ceux qui disposent d’un wearable Android Wear peuvent au moins compter sur le podomètre intégré qui est relié à Google Fit.

Les données stockées par Google Fit pourront être retrouvées un peu partout : sur l’application Android et donc sur smartphones et tablettes bien sûr, mais aussi sur un wearable Android Wear (via la même application) et même sur le web en suivant cette adresse.

Concrètement, Google Fit fera tout ce à quoi vous vous attendez avec une telle application : historique, définition d’objectifs et autres rappels permettant de tout connaître de notre santé. À voir ce que ça donne sur le long terme.

[appbox googleplay com.google.android.apps.fitness]

Jérémy Heleine
Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur la Fredzone et ici-même.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.