Acer Alpha 12 : image 1

Acer Switch Alpha 12 : la Surface a du souci à se faire

Acer a présenté une nouvelle machine hybride durant le Next@Acer 2016 et donc durant sa grande messe annuelle : la Switch Alpha 12. Elle ne manque pas d’atouts pour convaincre.

L’ordinateur ressemble beaucoup au convertible de Microsoft. Comme lui, il est équipé d’un pied placé à l’arrière, un pied capable de prendre plusieurs inclinaisons différentes.

Pas de système de refroidissement actif pour le Acer Switch 12

Le constructeur a opté pour un simple tube métallique en revanche mais il a eu la bonne idée de recouvrir sa base d’un grip afin d’éviter les glissades.

Les bordures entourant l’écran sont assez épaisses afin de faciliter les manipulations. La connectique est déportée sur la tranche droite et on trouvera un port USB Type-C, une prise casque, un lecteur de cartes micro SD et une prise pour l’alimentation.

Acer va commercialiser un dock en parallèle. Il comportera trois ports USB 3.1 (Type A), un port USB 3.1 (Type-C), une sortie HDMI, une sortie DisplayPort et des E/S pour le son.

La Switch Alpha 12 surprend par sa fiche technique. L’ordinateur est équipé d’une dalle IPS de 12 pouces (2160 x 1440) avec, au maximum, un Intel Core i7 couplé à 8 Go de RAM et à 512 Go de SSD. En outre, il est dépourvu de ventilateur et il n’émettre pas le moindre son.

Au lieu d’un système de refroidissement actif, l’entreprise a en effet opté pour un système passif s’appuyant sur un caloduc en cuivre contenant un liquide capable de refroidir les composants de la machine. La technologie porte même un nom : LiquidLoop.

Plusieurs configurations seront proposées. Le modèle de base sera équipé d’un Intel Core i3 avec 4 Go de RAM et 128 Go de SSD. Il sera proposé à 799 €. La housse clavier et le stylet seront vendus en option.

Share:
David Eisenberg

David Eisenberg

Passionné par les nouvelles technologies, j'aime écrire et partagé ma veille avec le plus grand nombre.

Laisser un commentaire